choisir détecteur métaux

Comment choisir son détecteur de métaux

Vous voulez acheter un détecteur de métaux mais vous ne savez pas quoi prendre ? Vous souhaitez apprendre la détection mais vous ne savez pas quel détecteur choisir ? Vous aimeriez un guide complet pour vous aider à déterminer votre futur achat de détecteur métaux ?

Ca tombe bien, l’équipe de guide-detecteurs a fait pour vous ce guide complet « Comment choisir son détecteur de métaux« . Il vous aidera à déterminer votre profil, vos ambitions, mais également quel détecteur choisir en fonction du terrain, et enfin les critères importants à prendre en compte lors de l’achat du détecteur de métaux.

Déjà, comment fonctionne un détecteur de métaux ?

guide détecteursUn détecteur de métaux fonctionne tout simplement grâce à un principe physique appelé « Courant de Foucault« . Le principe en lui-même est assez simple à comprendre. Un détecteur de métaux est équipé d’un système électromagnétique équilibré, plus ou moins complexe. Le détecteur de métaux envoie des ondes parallèlement au disque de détection.

Les ondes traversent alors toutes les matières qu’elles rencontrent, plus ou moins profondément en fonction de la puissance. Lorsqu’elles rencontrent un métal, plus ou moins nobles, les ondes sont renvoyées et perçues par le détecteur. Il émet alors un signal sonore et visuel qui est fonction de la nature du métal et de sa conductivité. Plus le métal est noble, plus le signal sera fort.

Comme vous le voyez, le principe est simple mais terriblement efficace. Il y a alors des critères importants qui entrent en jeu dans le choix de votre détecteur. Nous en avons relevé 4 majeurs.

Les 4 critères importants sur un détecteur de métaux

Lors de l’achat de votre détecteur de métaux, il y a 4 critères principaux à prendre en compte. Ces critères détermineront bien évidemment la valeur du détecteur de métaux. Voici les 4 critères pour acheter votre détecteur de métaux :

  • La puissance
  • La discrimination
  • Le mode BEACH
  • La polyvalence

La puissance du détecteur

puissance détecteurLa puissance d’un détecteur est importante car c’est elle qui va permettre de chercher plus ou moins profondément et donc efficacement. Il s’agit de la valeur exprimée en KHz qu’il faut regarder. Plus la valeur est élevée (dans les 12-15KHz pour un détecteur entrée de gamme), plus le détecteur sera performant. Plus la puissance sera élevée plus la profondeur de recherche sera importante mais plus l’expérience sera nécessaire pour ne pas creuser à tout va. Il faudra alors bien connaitre votre matériel pour chercher avec discernement et surtout efficacement, sous peine de vous dégouter de la détection.

Vous pouvez en revanche avoir des détecteurs avec une puissance de 17KHz parfaitement adapté aux débutants. Je pense notamment à l’excellent détecteur C-Scope CS 770XD. Il est puissant mais est fait pour les débutants !

La discrimination du détecteur de métaux

La discrimination est également un élément majeur dans votre choix. Il s’agit d’appliquer des « filtres » de recherche sur certains types de métaux. Si vous ne souhaitez que votre détecteur ne bipe que sur l’or par exemple, vous discriminez tout le reste.

Quasiment tous les détecteurs proposent aujourd’hui un système de discrimination plus ou moins efficace. Nous apprécions ceux des Garrett qui sont très efficaces (Garrett ACE 300i par exemple).

Le mode BEACH (plage)

guide détecteursCe mode est important également car il vous permettra de pouvoir chercher sur la plage ou non. En effet, la conductivité de l’eau salée peut perturber le détecteur et il faut donc qu’il soit équipé d’un système palliant cet effet, sinon adieu détection en bord de mer. Généralement, ce mode est appelé BEACH.

Si vous souhaitez faire de la détection en bord de mer, pensez également à vérifier l’étanchéité du disque. Ce sera dommage de mettre votre détecteur à la poubelle à cause du vague ou d’embruns.

La polyvalence du détecteur

Avoir un détecteur c’est bien, qu’il soit polyvalent c’est mieux. Un détecteur doit pouvoir travailler sur un maximum de terrains différents : forêts, prés, labours, murs, bord de mer, sous-terrains…

Pensez donc à vérifier si les recherches que vous souhaitez faire sont adaptées au détecteur que vous aimeriez acheter. Encore une fois, ce serait dommage d’être privé d’une partie de votre terrain de jeu.

On parle aussi des corrections de sol pour les détecteurs. En effet, sur sol très minéralisés, certains détecteurs peuvent biper à tout va et être inefficace. Il y a alors un mode de correction d’effet de sol qui permet de corriger ça et de compenser les troubles.

Vous voyez donc que ces critères sont importants car si vous cherchez dans une maison en ruine ou sur une plage, chaque détecteur ne réagira pas de la même façon et votre détection en sera changée.

Les 2 types de détecteur, VLF ou à induction pulsée

Aujourd’hui, les fabricants produisent principalement des détecteurs VLF. Mais sachez qu’il existe 2 modèles différents sur le marché. Les résultats des fouilles seront différents en fonction du détecteur. Chacun est adapté à un travail spécifique et il faut bien choisir avant d’acheter. Le budget entrera également en compte pour le type de détecteur qui vous choisirez.

Le détecteur VLF

Les détecteurs VLF (pour Very Low Frequency) sont des détecteurs où un courant circule dans une bobine (qui est émettrice). Le champ magnétique émis par le détecteur de métaux est alors mesuré dans une seconde bobine réceptrice.

Le principe est assez simple à comprendre. La bobine émettrice envoie un signal dans le sol. Quand on objet métallique est rencontré, le signal magnétique est renvoyé à la surface et est alors perçu par la seconde bobine. En fonction de l’objet, le signal renvoyé sera plus ou moins fort. C’est justement cette différence de signal qui permet à l’appareil de déterminer la nature du métal ou la profondeur. Les tons sonores reçus dans le casque dépendent directement de ce signal.

Le détecteur à induction pulsée

Le fonctionnement des détecteurs à induction pulsée n’est pas le même, vous vous en seriez douté n’est-ce pas ? Dans ces détecteurs, il n’y a qu’une seule bobine. Elle reçoit un courant sous formes d’impulsions. Cela a pour effet de créer un champ magnétique qui sera envoyé dans le sol. La différence est au niveau de la puissance. Avec un détecteur à induction pulsée, elle sera beaucoup plus puissante.

A chaque impulsion, le champ est alors mesuré. Ce champ varie en fonction de l’objet présent dans le sol. Le détecteur est alors capable en fonction de l’intensité du signal et de la fluctuation de la force du champ de déterminer la profondeur et la nature de l’objet.

Ce type de détecteur est forcément plus cher car plus puissant. Il faudra donc déterminer votre budget au mieux. En effet, pourquoi investir dans un tel détecteur si c’est pour ne pas se servir du maximum de potentiel ! Il faudra donc bien réfléchir à votre achat, même si pour la grande majorité des cas des débutants ou détectoristes amateurs, un détecteur VLF suffira largement.

Votre profil de détectoriste

Forcément, votre profil sera important à prendre en compte. Les questions à vous poser sont :

  • Qu’est ce que je souhaite trouver ?
  • Où est-ce que je souhaite faire de la détection ?
  • Mon niveau de détection ?
  • Quel est mon budget ?

Ces questions sont importantes. Ce que vous voulez trouver va déterminer sur quels métaux votre détecteur doit être performant. Certains détecteurs sont meilleurs sur l’or que d’autres par exemple. Evidemment le budget en sera modifié.

Vous pouvez lire l’article sur « Comment débuter dans la détection« . Il complétera votre lecture.

Votre niveau de détection va aussi être déterminant Si vous prenez un détecteur pour les initiés alors que vous n’y connaissez rien ou pas grand chose, vous allez vous heurter à la complexité du détecteur et ne rien trouver, oui oui… Il existe aujourd’hui des détecteurs pour débutants qui sont super pour apprendre. Nous avons fait une sélection de détecteurs d’entrée de gamme ou milieu de gamme qui pourront largement vous combler tout en restant dans des budgets serrés.

Le point du budget est donc aussi déterminant pour votre choix. Les détecteurs vont de 50 à 5000€ pour les plus performants. Nous avons choisi d’ailleurs pour vous une sélection de détecteurs à moins de 150€ si vous souhaitez vous lancer avec un détecteur de bonne qualité.

Enfin, le lieu de détection est important ! Comme dit plus haut, si vous souhaitez faire de la détection sur la plage, prenez un détecteur qui a le mode BEACH, sinon ce n’est pas la peine ! Prenez en compte aussi la pollution des sols que vous allez fouiller. Pour des sols pollués, il faut un détecteur qui discrimine très efficacement. En entrée de gamme, celui que nous vous conseillons, c’est le White Coinmaster Pro, il est vraiment efficace sur les sols minéralisés et pollués.

En conclusion, vous voyez que beaucoup de critères sont à prendre en compte pour choisir votre détecteur de métaux. Cependant, les détecteur actuels sont de plus en plus performants pour un cout accessible. Vous avez de quoi vous faire plaisir sans exploser votre budget !

Les détecteurs de métaux en promoVOIR NOTRE SELECTION
+